Collection télémétriques

  

bout_sousbandeau (1K)

Tenir la distance

anglais_petit (1K)In English

bout_rond2 (1K)

 

Galerie

Collection

Reflex

Télémétriques

Berning Robot Royal 36

Foca Sport II

Foca Universel R

Leica IIIc

Minolta Hi-Matic F

Olympus 35 RD

Olympus 35 SP

Zeiss Ikon Contessa LKE

Foldings

Compacts

Inclassables

Glossaire

Bricolages

Liens

 

A propos

Contact

Le Leica IIIc est un télémétrique des années 40 d'une incroyable qualité.

p_bout_gauche (1K)

Leica IIIc

 

Imprimer

Leica IIIc Fabriqué de 1940 à 1951, le Leica IIIc est l'héritier de la lignée d'appareils avec lesquels la marque allemande a littéralement inventé la photographie sur film 35 mm, dans les mains de photographes comme Henri Cartier-Bresson. Celui présenté ici, doté d'un objectif rentrant Summitar de 50 mm de focale ouvert à f/2, date de 1950. Par rapport à ses prédécesseurs, le Leica IIIc dispose d'un boîtier en métal coulé d'un bloc, d'o une bien plus grande rigidité. Pour le reste, il reprend les caractéristiques principales des modèles qui l'ont précédé.

Le Leica IIIc est un appareil télémétrique à obturateur à rideaux. Les vitesses sont données par deux barillets : un situé au-dessus de l'appareil pour les vitesses rapides de 1/1000 s à 1/30 s et un sur le devant pour les vitesses lentes jusqu'à 1 s. Il dispose également des poses B et T. L'armement et l'avancement du film se font par une molette. Le télémètre et le viseur sont séparés mais très proches l'un de l'autre. Le viseur est de type galiléen.

Le Leica IIIc accepte toutes les optiques à monture à vis compatibles Leica. La marque ayant pour ainsi dire inventé le standard en la matière, on en trouve de très nombreuses : aussi bien des optiques anciennes (Leitz bien sr, mais aussi Canon et Nikon notamment, ces dernières ayant une excellente réputation), que des optiques modernes fabriquées par Voigtländer pour ses appareils Bessa. Ainsi, sur un boîtier de 1940, on peut sans problème monter un objectif asphérique calculé par ordinateur tout en conservant le couplage avec le télémètre.

Le Leica IIIc fut suivi du IIIf, doté d'une synchro-flash, et du IIIg, doté d'un bien meilleur viseur avec indication de la parallaxe. Cependant, pour qui veut utiliser une de ces merveilles, le IIIc présente l'avantage d'être relativement peu cher.

p_bout_gauche (1K)

Utilisation

 

Leica IIIc Le Leica IIIc, avec les autres appareils de la famille, est un véritable bijou. Prendre des photographies avec un objet aussi précieux et sensuel change le rapport à l'image auquel on s'est habitué à l'heure des produits de grande consommation en plastique.

Bien sr, il n'est pas dénué d'inconvénients. Le chargement du film est assez malcommode, bien que de loin pas aussi difficile qu'on le dit souvent. Comparé aux viseurs modernes, celui du Leica IIIc est petit mais clair. Surtout, le télémètre n'y est pas inclus, mais est visible dans un oeilleton séparé placé juste à côté. Les deux oeilletons sont cependant placés côte à côte ce qui les rend assez pratiques (photo ci-contre, o on voit le télémètre à gauche et le viseur à droite, ainsi que la prise de synchro-flash que le propriétaire précédent a fait rajouter). L'armement par molette, le double barillet de vitesses et l'absence de cellule le rendent plutôt lent d'utilisation.

Mais les avantages ne manquent pas non plus, au premier rang desquels la discrétion. L'absence de miroir rend le déclenchement très discret, presque mélodieux. Sa petite taille et son élégance le rendent bien moins agressif pour le sujet qu'un reflex moderne. Son faible poids et sa compacité une fois l'objectif replié permettent de l'emporter partout, et il ne tombe jamais en panne de pile. Les optiques anciennes, si elles n'ont pas les performances de celles d'aujourd'hui, ont un rendu très intéressant, et rien n'interdit d'en mettre des modernes.

Avec sa finition parfaite, le Leica IIIc fait partie de ces rares appareils qui ont une âme et qui sont aussi importants dans le résultat final que le photographe lui-même.

p_bout_gauche (1K)

Caractéristiques techniques

 

Format

24 x 36 mm sur film 135

Objectif

interchangeables, monture Leica à vis, couplés au télémètre

Obturateur

à rideaux, de 1/1000 s à 1 s, sans synchro-flash (rajoutée sur le modèle présenté à 1/30 s)

Modes d'exposition

manuel

Poids

640 g avec le Summitar à f/2 de 50 mm

p_bout_gauche (1K)

Son

 

Leica IIIcFichier .wav
7 ko

L'obturateur à 1/40 s.

p_bout_gauche (1K)

Accessoires

 

Pare soleil pliant pour objectif Summitar de 50 mm

Pare soleil pliant pour objectif Summitar de 50 mm

Viseur d'angle WINTU

Viseur d'angle WINTU

Bouchon d'objectif

Bouchon d'objectif

p_bout_gauche (1K)

En action

 

pleicaiiic_exemple1.jpg
pleicaiiic_exemple2.jpg
p_bout_gauche (1K)

Liens