Retour

Le Leica R4 est le premier reflex compact de la célèbre firme allemande.

Leica R4

Leica R4 Né d'une collaboration entre Leitz et Minolta, le Leica R4 est le premier reflex compact de la firme allemande après les énormes et très lourds Leicaflex, Leicaflex SL, Leicaflex SL2 et Leica R3. Sa fabrication a débuté en 1980. Par rapport aux appareils de même classe de l'époque (comme l'Olympus OM1) ses performances, bien qu'assez complètes, n'ont rien d'extraordinaire si ce n'est qu'il permet d'utiliser la mythique gamme d'objectifs Leica R (dans leur version à trois cames).

Outre sa parfaite finition, le point fort de cet appareil est la multiplicité de ses modes d'exposition : priorité diaphragme à mesure centrale pondérée ou spot avec mémorisation de la mesure, priorité vitesse à mesure centrale pondérée, programme et manuel. Son plus gros défaut est l'absence de mesure TTL pour le flash. Il est cependant doté d'une synchronisation automatique avec les flashes dotés d'un sabot adapté.

Le Leica R4 est en outre doté des contacts nécessaires à sa motorisation (permettant 2 ou 4 images/seconde en fonction du moteur), de verres de visée interchangeables (5 modèles disponibles), d'une prévisualisation de la profondeur de champ et d'un retardateur. L'obturateur focal est constitué de lamelles métalliques à translation verticale. Les temps de pose vont de 1/1000 s à 8 s en mode automatique et de 1/1000 s à 1 s en mode manuel, plus la pose B. La synchro-flash est à 1/100 s. Une vitesse mécanique permet d'utiliser l'appareil à 1/100 s si les piles viennent à mourir. La qualité de réalisation est irréprochable et le viseur, qui couvre 92% du champ, est très lumineux. Le déclenchement est particulièrement agréable.

Les pemiers modèles avaient la réputation d'être sujets à de nombreuses pannes. Le problème fut réglé sur les appareils produits avec un numéro de série supérieur à 1 600 000. On peut donc l'acheter d'occasion sans crainte avec cette simple précaution.

Le modèle suivant, le Leica R5, apporta la notable amélioration de la mesure TTL pour le flash. Malgré tout, peu cher pour un Leica, le R4 rend le rêve abordable.

Utilisation

Leica R4 Bien que lourd, le Leica R4 est dans l'ensemble d'une utilisation facile. Ses nombreux modes d'exposition permettent de se sortir des situations de lumière les plus difficiles ou bien de photographier sans se soucier de rien en mode programme. Le passage d'un mode à l'autre s'effectue sans avoir à quitter le viseur. Ce dernier est clair comme le cristal. Dans tous les modes d'exposition les vitesse et diaphragme utilisés y sont rappelés. En mode manuel le temps de pose conseillé est également indiqué par l'affichage à diodes. Le déclenchement est un bonheur de douceur et très discret pour un reflex. Une petite fenêtre laisse voir le type de film utilisé tandis que l'indicateur de bon chargement de Minolta est repris.

Leica a tout de même commis quelques erreurs d'ergonomie. Le levier de correction d'exposition est minuscule et très malcommode. D'autre part, il est presque impossible de tourner le barillet des vitesses tout en maintenant le déclencheur enfoncé, ce qui est pourtant nécessaire pour bénéficier des indications de la cellule.

Pour ce qui est des objectifs, Leica n'a de leçons à recevoir de personne. Ils sont tout simplement parfaits, piqués et contrastés, d'une fabrication impressionnante de rigueur.

Malgré ses quelques imperfections, le Leica R4 reste un très bon choix pour qui veut s'introduire dans le monde de la photographie de haute qualité.

Caractéristiques techniques

Format

24 x 36 mm

Objectif

interchangeables, Leitz monture R à trois cames

Obturateur

focal, électronique, à lamelles métalliques, de 1/1000 s à 30 s et pose B, synchro flash à 1/100 s, retardateur, temps de pose de secours à 1/100 s

Modes d'exposition

manuel spot, priorité diaphragme spot, priorité diaphragme central pondéré, priorité vitesse central pondéré, programme

Poids

boîtier nu : 635 g
avec le winder 2 images/s et le Summicron 50 mm f/2 : 1300 g

Accessoires

Objectif Leitz Summicron de 35 mm ouvert à f/2

Objectif Leitz Summicron de 35 mm ouvert à f/2

Objectif Leitz Elmarit de 90 mm ouvert à f/2.8

Objectif Leitz Elmarit de 90 mm ouvert à f/2.8

Winder 2 images/seconde

Winder 2 images/seconde

© Vincent Becker 2017 - www.lumieresenboite.com