Retour

Le Minolta X-700 est un reflex complet et performant. Sa simplicité d'utilisation en fait un appareil très adapté pour le débutant comme pour l'amateur confirmé.

Minolta X 700

Minolta X 700 Alors que le marché du reflex s'endormait un peu, Minolta sortit le X-700 en 1981. Ce fut le dernier boîtier à mise au point manuelle de la firme japonaise avant qu'elle ne sorte le tout premier boîtier autofocus de l'histoire en 1985. Ce dernier représentant de la lignée des Minolta manuels fut un énorme succès. L'équilibre soigné entre performances et simplicité d'utilisation en fit un boîtier très prisé des amateurs débutants et confirmés ainsi que de nombreux clubs.

Léger et fiable, le Minolta X-700 tire son attrait de ses trois modes d'exposition : entièrement automatique ("MPS" ou "Minolta programming system"), à priorité diaphragme et tout manuel. Le mode Program contribua grandement au succès de cet appareil puisqu'il permet au photographe de se concentrer sur son image en laissant l'appareil se débrouiller avec l'exposition. La cellule est de type centrale pondérée.

Le Minolta X-700 dispose d'autres atouts avec la correction d'exposition à plus ou moins 2 IL, le flash TTL, la mémorisation de l'exposition, un retardateur, un testeur de profondeur de champ et un indicateur de bon chargement du film. La compatibilité avec les objectifs et accessoires des boîtiers précédents le placent au centre d'un vaste système. De nombreux accessoires furent aussi conçus spécialement pour lui : moteur, dos électronique multifonctions, cordons TTL pour le flash, télécommande...

Des versions édulcorées et un peu moins chères apparurent par la suite : le X-500 était dépourvu du mode Program, le X-300 voyait disparaître également le testeur de profondeur de champ.

Utilisation

Léger et bien fini, le Minolta X-700 est très agréable à utiliser. La firme japonaise a réussi une véritable percée ergonomique avec ce boîtier. Les contrôles tombent naturellement sous les doigts et sont intuitifs. Le déclencheur est très doux. Le viseur, assez clair, rappelle tous les paramètres essentiels de l'image : temps de pose, diaphragme, mode d'exposition, correction éventuelle. La cellule est précise et les trois modes d'exposition permettent de prendre des photos sans se soucier des réglages ou au contraire de prendre le contrôle du moindre détail. Enfin, le témoin de bon chargement du film permet de déclencher en toute quiétude.

Seule ombre au tableau, en mode manuel le viseur n'indique pas le temps de pose utilisé mais celui conseillé par la cellule, si bien que d'une part il faut regarder le barillet pour connaître la vitesse réelle, mais on risque aussi d'utiliser le mode manuel par erreur en pensant être en automatique.

Caractéristiques techniques

Format

24 x 36 mm

Objectif

tous les objectifs et accessoires à monture MC et MD. Le mode Program n'est disponible qu'avec les objectifs MD.

Obturateur

Focal, à rideaux, de 1/1000 s à 4 s (1 s en mode manuel) plus pose B, variation continue de la vitesse et du diaphragme en mode automatique

Modes d'exposition

Manuel, priorité diaphragme à mesure centrale pondérée, programme

Poids

Boîtier nu : 510 g
Avec le 50 mm f/1.7 : 700 g

© Vincent Becker 2018 - www.lumieresenboite.com